Le savez-vous ?

LES « MAC », UNE TENDANCE À LA HAUSSE

Le Baromètre Pages Jaunes Santé 2015 révèle un engouement des Français pour les médecines alternatives et complémentaires. Le meilleur score revient aux hypnothérapeutes avec + 62 %.

L’UE ET LES MÉDECINES NON CONVENTIONNELLES

Dans une résolution du 27 mai 1997, le Parlement européen a invité la Commission à s’engager dans un processus de reconnaissance des médecines non conventionnelles, en observant « le regain d’intérêt pour des thérapeutiques traditionnelles et des remèdes plus doux qui visent moins à détruire un agent pathogène que rendre au corps humain sa capacité de résister à cet agent. »

L’OMS EN ALERTE

Le 16 mai 2002, l’Organisation Mondiale de la Santé a publié une stratégie mondiale pour aider les pays à réglementer les médecines traditionnelles ou parallèles, afin de les rendre plus sûres, plus accessibles et viables. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, en France, 75 % de la population a eu recours, au moins une fois, à des traitements complémentaires.