S’installer après une formation en Hypnose Thérapeutique.


Bien choisir le titre qui correspond à sa profession.

 

 

 

Mise à jour du 1 octobre 2020.

 

 

Nous avons souvent des questions sur comment s’installer, les statuts, l’assurance professionnelle. Mais avant tout il convient de savoir ce qu’on veut faire une fois installé.

Il y a deux codes NAF qui peuvent convenir pour des «  praticiens en hypnose » ou des «  hypnothérapeutes » .

– Le 8690F «  Autres métiers de santé humaine non classées ailleurs » .
Sous ce code vous retrouverez les sophrologues, les psychologues et donc des métiers orientés vers et au coté de la Santé. Si vous vous placez dans l’accompagnement et la relation d’aide, dans une orientation plus thérapeutique c’est ce code qui sera bon pour vous. D’autant plus qu’il vous ouvre la prise en charge de votre Formation Continue par le FIFPL et surtout une validation par un représentant de votre profession. Car c’est le SNH qui siège pour les hypnothérapeutes au FIFPL.
Et voilà aussi le nom sous lequel vous devez vous référencer : hypnothérapeute au 8690F profession libérale encore à la CIPAV pour 2018.

– Le 9609Z «  Autres services personnels » .
Sous ce code là vous pouvez choisir de vous nommer comme praticien en hypnose ou autre. Ce code APE peut être ventilé dans les trois groupes professionnels (artisan, commerçant ou plus rarement en professions libérales) par l’URSSAF et l’INSEE en fonction de l’activité déclarée lors de son inscription.

Malheureusement depuis 2018, tous les nouveaux installés ne peuvent se faire enregistrer que sur le code 9609z. Et le plus souvent dans le groupe commerçant. Nous sommes toujours en lutte avec l’Insee et l’Urssaf pour remettre les choses dans le bon ordre mais pour l’instant tout est bloqué.

Patrick Duquoc, vice-président.