Le Gouvernement a présenté mi-décembre son projet de loi sur le “droit à l’erreur”. Rebaptisé “projet de loi pour un État au service d’une société de confiance”, il vise à améliorer la relation entre l’administration, les usagers et les entreprises. Pour l’UNAPL, c’est une avancée intéressante qui doit néanmoins s’accompagner d’un réel effort de simplification. Le projet de loi sera présenté au Parlement d’ici au printemps.

Charlotte de Bouteiller,

Présidente